Sweet Cream School
Le forum est actuellement en construction, les inscriptions ne sont pour le moment pas permises alors revenez nous rendre visite plus tard! Merci d'avoir visité notre forum et à très bientôt sur Sweet!

Sweet Cream School

Forum Yaoi NC-17
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Julian Yamaguchi, enchanté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Yamaguchi

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Profession de votre personnage: Etudiant C
Amoureux et en couple avec...: lui-même héhé !
Caractère (résumé):

MessageSujet: Julian Yamaguchi, enchanté.   Mer 26 Jan - 23:28

CARTE  DU PERSONNAGE


Provenance de votre avatar : Personnage nommé Lockon dans l'animé Gundam 00.

Général

Nom : Yamaguchi.
Prénom : Julian surnommé « Jun » par ses puînés.
Anniversaire : Le 6 Octobre 1988.
Âge:  23 ans.
Nationalité : Franco-japonais.
Groupe : Etudiant de niveau C.
Niveau scolaire : ...
Métier : //
Niveau de perversité : Niveau C bien sur !
Surnom de bizu (réservé aux petits nouveaux) : //

Santé

Allergie(s) : Allergique à l'hypocrisie mais à part ça il n'a pas de réels problèmes de santé.
Créativité : Julian étant raffiné, il prends plaisir à peindre de temps en temps mais sur une échelle de 10 on ne lui donne que 5/10, il maîtrise la chose sans être un artiste accompli.
Quotient intellectuel : Julian est très malin mais dire qu'il est surdoué serait erroné. Il sait tirer profit de son intelligence sans que cela ne le handicape.
Fantasme(s) : Sexuels ? Il aimerai tester un trio au lit mais n'en n'a jamais eu l'occasion. Cela reste un fantasme surtout qu'il aimerai que ce soit une fille et un garçon... Sinon les autres sont plutôt banals !

Peur : Julian n'a peur de rien... ou presque. Il a peur de la fureur de son père et de ses conséquences.
Manie(s) : Se passer la main dans ses cheveux couleur noisette, tirer la langue et faire un clin d'oeil pour séduire. Il peut également se mettre à parler japonais quand il s'énerve...
Lien avec la pâtisserie : Julian alias Jun aimerai plus que tout allier l'entreprise de marketing de son père et la pâtisserie qui est sa plus grande passion, il a d'ailleurs l'intention de remporter des concours pour se faire connaître dans le milieu.


DESCRIPTION


Description physique :

Le première des choses que l'on peut dire sur Julian c'est qu'il ne passe pas inaperçu. Il met un point d'honneur à mettre en valeur son physique et c'est en partie à cause de cela qu'il était entouré de groupies en permanence lorsqu'il était au lycée. Ce qui lui valut d'ailleurs beaucoup d'inimitié de la part de la gente masculine boutonneuse. La mère du jeune homme, Irena, lui a souvent répété qu'il était beau comme un dieu ce qui n'a fait qu'amplifier son amour propre. Jun a beaucoup posé pour sa génitrice pour promouvoir une nouvelle marque de vêtements ou tout simplement pour des couvertures de magazines célèbres en France.

Un mètre quatre vingt cinq pour quatre vingt kilos sont des mesures qui donne une bonne idée de sa taille et de son poids, Julian n'a pas un milligrammes de graisse il faut le préciser tout de même ! Il possède une peau couleur d'albâtre si lisse que même ses collègue mannequin enviaient son teint sans artifices ! Ses yeux aussi froids que la glace poussent le vice jusqu'à en imiter la teinte. Julian est très fier de ses cheveux, mi-longs légèrement ondulés et épais, toujours bien coiffés, brillants, ce qui est un signe de bonne santé ! Il les a fait passer par tous les dégradés de couleur pour finalement se fixer sur le châtain à la Sweet Cream School, sa couleur naturelle. Pour le reste, Jun est bien musclé, ce qui ne gâche rien, il se doit de rester en forme, élégant et viril. En ce qui concerne sa virilité justement, le jeune homme ambitieux était bien présent le jour de la distribution et les rumeurs les plus folles ont couru pendant toutes ses années de lycée. On racontait dans les couloirs entre deux portes, qu'une jeune fille entre ses mains atteignait l'orgasme en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et qu'il embrassait mieux que quiconque. Mais vous savez les rumeurs... Les garçons quant à eux n'avaient pas le droit à ce traitement de faveur, Julian s'est découvert bisexuel à la SCS. L'homme qui l'est n'a de féminité que la coquetterie puisqu'il peut passer des heures dans sa salle de bain mais pour le reste il est bien un digne représentant des mâles dominants. Il est le complet contraire de son petit frère, qui est bien plus efféminé que n'importe quelle jeune fille sur terre. Ceci est une exagération bien sur.

La dernière chose à savoir sur lui, est qu'on ne le verra jamais mal habillé, toujours élégant et propre sur lui, Julian possède tous les vêtements derniers cris qu'il collectionne comme les motos d'ailleurs. Il n'a en revanche pas de style défini, il préfère être avant tout soigné mais décontracté dans son attitude et surtout, surtout très sexy. Il sait cultiver son air ténébreux et ses maîtres mots pour ses choix vestimentaires sont : chic and choc.

Description mentale :

Jeune homme ambitieux, Julian, n'hésite pas à user de tous ses charmes pour arriver à ses fins, il manipule les gens comme des marionnettes quand le besoin s'en fait ressentir. Ceci dit, il agit ainsi autant dans son travail personnel que dans sa vie sentimentale ! Dans la continuité de cette ambition qu'il tient de Usui son père, le jeune homme suit des cours par correspondance de management et commerce pour pouvoir se consacrer à sa passion à plein temps à l'école. Ceci démontre bien sa détermination à se faire une place dans le monde de la pâtisserie, il voudrait prouver à son père qu'il est meilleur que lui et ainsi se libérer de son emprise puisque celui-ci le surveille et Julian doit surveiller son attitude devant lui car il est un peu le représentant de sa famille dans la Sweet Cream School.

Pour poursuivre sur ses qualités, Julian est très ponctuel même souvent en avance, ce qui sera un plus dans son futur métier pour sa relation avec la clientèle. Très charmeur il sait vendre tout et n'importe quoi, il sait surtout se vendre lui-même, alors pensez bien que des pâtisseries ne lui feront pas peur ! Il use et abuse de son pouvoir d'attraction et de séduction sur son entourage, mais ceci reste bien souvent un masque. Jun cache au fond de lui un profond mal être, son père très exigeant l'a poussé à devenir perfectionniste ce qui n'est pas toujours une bonne chose. Il se sent mal aimé par son entourage et surtout par sa mère et son petit frère, qui ont tout deux un amour fusionnel l'un pour l'autre; aussi Julian recherche de l'amour ailleurs et n'hésite pas à assumer son rôle de sexe symbole auprès des femmes, mais surtout des hommes à présent qu'il connaît l'école privée de pâtisserie.

Julian est quelqu'un de brillant dans le sens où il arrive toujours à trouver des solutions à tout type de problème, il est immensément malin ce qui le sort des pires guêpiers. En revanche étant très exigeant avec lui-même il l'est aussi avec les autres, donc un de ses principaux défaut est qu'il est réellement peu conciliant.

Ce jeune homme presque parfait est également très mais alors très susceptible et jaloux, il peu s'énerver facilement, en revanche il n'est pas violent, il ne gardera pas son sang froid longtemps dans certaines situations, étant un être en pleine maturité il a le sang chaud... mais il ne frappe pas le premier et s'il le peut il évitera le conflit quand son interlocuteur n'en vaut pas la peine. Un de ses défaut qui est plus mineur que les autres est qu'il ne montre jamais ses sentiments en public, c'est quelqu'un de très à l'aise et populaire mais il fait l'impasse sur ses sentiments personnels, quand il fait une remarque ou un compliment Julian joue un rôle et ne pense rien de ce qui sort de sa bouche. Il faut apprendre à le connaître et la bête est malheureusement difficile à apprivoiser. Mais le temps guérit tous les maux...

Biographie :

L'histoire de Julian débute comme toute autre histoire, par sa naissance. Le 6 Octobre 1988 à 21h30 exactement, le petit Julian Yamaguchi naquit à Tokyo, Japon, dans le célèbre quartier d'Ebisu près du château français. Sa mère Irena, de nationalité française mit au monde son premier garçon, quel honneur ce fut pour Usui très attaché à ses racines japonaises et pour qui la naissance d'un garçon assurait la perpétuation de sa famille. Il rachetait ainsi un peu son nom, car la noble famille d'Usui avait vu d'un mauvais oeil son mariage avec une française alors qu'il était promis à une riche héritière nippone.

Comme tout petit japonais, Julian, déjà surnommé Jun par son père qui le couvait littéralement d'attention, suivit brillamment ses études. Alors qu'il n'avait que 5 ans, Julian vit arriver Madoka, son petit frère. C'était un événement très inattendu dans la famille, et Usui déçu d'avoir encore un garçon (cela ferait des difficultés pour la succession), fut rassuré lorsqu'Irena et lui réussirent environ deux ans plus tard à donner naissance à une jolie petite fille prénommée Anna. Le choix des prénoms revenait à leur mère, ainsi elle alterna un prénom japonais avec deux prénoms français, à l'entendre c'était un bon équilibre. La famille ainsi agrandie coulait des jours heureux au Japon. Julian reportait toute son affection sur la petite Anna puisqu'elle était la petite dernière et la plus gâtée, c'est en voulant lui faire plaisir qu'il découvrit sa vraie passion.

Pour suivre le chemin pré tracé par son paternel, le jeune garçon fermait les yeux sur ses envies. C'était sans compter sur cette passion dévorante pour la fabrication de desserts en tout genre. Il avait comme ambition de se spécialiser dans les pâtisseries raffinées mais sa vie prit une tournure inattendue. Un soir Usui le découvrit dans la cuisine familiale les mains dans la farine alors qu'il aurait dû être concentré à la préparation de son concours d'entrée à l'université Todaï, la plus prestigieuse du Japon. Mais à sa grande surprise le père de Julian l'encouragea à continuer dans cette voie sans pour autant délaisser ses études.

C'est ainsi qu'en faisant des recherches sur le net, le jeune homme tomba sur un forum d'étudiants qui recommandaient tous la célèbre Sweet Cream School, l'annonce disait ceci : « Située au fin fond de l'écosse, la Cream of School est heureuse d'accueillir ses étudiants afin de les former en tant que futurs pâtissiers de la gastronomie mondiale... Oui, à nos cotés, grâce à l'aide de nos charmants professeurs, vous deviendrez vite un chef pâtissier renommé et surtout, vos gâteaux se vendront à merveille... Nous viendrons des pays les plus lointains pour goûter à vos succulentes pâtisseries auxquelles vous aurez mis non seulement votre savoir faire, mais aussi tout votre amour pour ces délicieuses sucreries... Mais attention, il existe un ingrédient secret qui éveille les papilles de tout le monde : la perversité... Aussi, vous ouvrirons-nous les portes de cette dernière afin que vous pussiez mettre cet ingrédient si fameux dans vos créations et la transmettre à vos clients... Pour les plus faibles, les donneurs de cours particuliers seront ravis de prêter leur aide moyennant bien sûr non par de l'argent mais un échange en nature... Messieurs, à vos tabliez! La Cream of School vous accueille... Vous apprendrez bien sûr aussi tous les secrets du raffinement car plus vous cachez votre perversité sous le masque de ce dernier... plus elle n'en sera que délicieuse.... ».

Usui ne se posa pas trop de questions, en voyant le niveau requis et le montant de l'inscription, il accepta de suite que Julian déménage et aille suivre une formation dans la belle et mystérieuse Ecosse profonde. C'est ainsi que le jeune homme de 18 ans débarqua dans une des plus prestigieuse école de gastronomie qui était censée former l'élite de demain en matière de pâtisserie de luxe. Tous venaient d'horizons différents, mais tous avaient quelque chose en commun, le sexe oui, mais aussi et surtout leur origines ancrées dans la haute société.

Sa première année Julian allait s'en souvenir toute sa vie. Selon la marche à suivre, tout d'abord il vous fallait un nom de bizut pour vous intégrer et pour que les étudiants des niveaux supérieurs arrivent à vous humilier suffisamment pour que vous gardiez à vie une réputation célèbre dans l'école toute entière. Celui de Julian était gujun, synonyme de baka, le mot sonnait bien avec son surnom alors il l'adopta de suite. Bien qu'il soit loin d'être débile. Il était déjà dans les premiers de la classe mais ce n'est pas vraiment le classement qui l'intéressait à ce moment là... Le jeune homme découvrit bientôt que tous ses camarades de classe étaient plutôt portés sur la chose, ce qui ne le dérangeait pas outre mesure n'étant plus puceau depuis longtemps. Mais toutes ces conversations le fatiguait et il était temps pour lui de découvrir d'autres horizons.

C'est ainsi qu'il fit la connaissance de Shota, cheveux au carré, brun, caché derrière ses lunettes rondes à grands carreaux, très efféminé mais plutôt réservé et silencieux, qui évoluait doucement dans son monde, contrairement à Julian qui était constamment entouré et quémandé. Les groupies n'étaient plus des jeunes filles avec appareils dentaires mais des jeunes garçons puceaux qui le vénéraient déjà comme un Dieu pour sa si grande expérience. Mais Jun se gardait bien de dire qu'il était attiré par les hommes aussi, il apprit pourtant à ses dépends que cette école n'était pas réputée uniquement pour ses élites en matière de cuisine !
Pour en revenir à Shota, tout se déroula assez vite, cela faisait longtemps que Julian l'observait et que Shota essayait de lui parler mais tout se faisait pas petits regards en coin et Jun éclatait de rire à chaque fois que Sho se mettait à rougir comme une tomate à l'incompréhension totale de ses camarades d'ailleurs.

Et puis un jour en cuisine, après un TP sur la ganache, Julian réussit à coincer Shota près des chambres froides, il voyait bien s'épanouir en lui un sentiment inconnu mais même s'il aimait le sexe il ne comprenait toujours pas comment il pouvait être attiré par un camarade du même sexe, rien de tout cela n'était arrivé au lycée. Julian mit ceci sur le compte du fait qu'au lycée il était encore près de son père, toujours entouré de filles et loin de se découvrir bisexuel. Mais ici, avec Shota qui ressemblait plus à une fille qu'à un garçon, Jun se sentait bien, en sécurité et il pouvait être lui-même, sans masque. Il se rendit compte que Shota le connaissait mieux que personne et dans ses bras il recevait tout l'amour qui lui avait manqué durant son enfance, un amour refusé par sa mère... Mais ce petit bonheur ne dura pas longtemps, Shota était promis à une riche héritière et pour éviter le scandale sa famille préféra le retirer de l'école... Julian apprit ainsi à vivre avec sa nouvelle personnalité. Étant très dragueur avec les filles il eu du mal à se faire au comportement des garçons de sa promotion qui pour la plupart étaient gay. Mais il préféra se consacrer à ses études dans un premier temps.

C'est lors de sa promotion de rang B que le jeune homme assuma entièrement sa part d'homosexualité, en revanche après sa merveilleuse histoire avec Shota, il se fit une carapace et développa un caractère plus dur et surtout dominant vis à vis de ses camarades qui pour la plupart étaient plus efféminés que des jeunes donzelles. Il assurait à la perfection son rôle de seme dans ses relations et était fier de correspondre à l'idéal qu'il s'était fixé. Il était l'homme qu'il avait voulu devenir.

C'est quand il entra dans sa 23ème année que Julian vit débarquer son petit frère à l'école, Madoka... Jun souhaitait intégrer le groupe C des étudiants mais attendait encore les résultats du dernier semestre. L'arrivée de son
frère lui coupa le souffle, s'il y avait bien une personne sur terre qu'il ne voyait pas arriver dans cette école c'était justement son frère ! Comment diable avait-il pu vouloir venir ici ? Une chose était sûre, Julian allait devoir surveiller de près Madoka pour être au courant de ce qui se passait actuellement à la maison familiale pour que son divin père ose l'envoyer dans cette école si prestigieuse ! Jamais Julian n'avait eu vent des passions de Madoka mais il le voyait mal les mains dans le beurre ! Il faut dire qu'ils n'avaient jamais été proches l'un de l'autre, une sorte de compétition et de jalousie était né dans l'esprit de Julian depuis la naissance de Madoka. Lui maître de sa vie, voyait encore une fois des problèmes imprévus surgir... Les plans se dessinaient déjà dans sa tête comme dans une partie d'échec (il déteste ce jeux de logique mais bon !). Certaines choses allaient devoir être élucidées et vite.

[imghttp://moe.mabul.org/up/moe/2010/05/30/img-105845ahq0d.jpg[/img]

QUESTIONNAIRE ESSAYER A REMPLIR (si vous le remplissez pas ce n'est pas grave ^^

1. Pour vous, que représente le chaperon rouge et le grand méchant loup ? Une imbécile et un lâche. S'attaquer à des jeunes filles sans défenses franchement ! Quel goujat !

2. Pour vous, la luxure est elle un pêché ? Bien sur que non, tout le monde trempe un tant soit peu dans la luxure pourquoi s'en cacher et poser des tabous là où il n'en faut plus ?

3. Quel est le meilleur dessert que la terre ait jamais porté ? Le Tiramisu.

4 Selon vous, avec quoi rime l'innocence ? L'enfance.

5. Quel est votre définition de l'érotisme ? L'érotisme est savoir se sublimer soi-même ainsi que son partenaire pendant l'acte charnel pour atteindre une forme de perfection fusionnelle.

6. Répondez à la question :

SI C-H-O-C-O-LA-T= 8 … SI L-A-N-G-U-E=6  alors S-E-X-E = 4

7. Lit double ou lit simple ? Lit double voire triple !

8. Quel est le phénomène qui touche les hommes au réveil, le matin ? L'érection matinale, c'est tellement pratique...

9.  Quel titre donne-t-on à un élève d'un niveau supérieur à soi au Japon ? Senpai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosuke Nishimura
The deadly charmer ~ Idole
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 13/11/2009

Feuille de personnage
Profession de votre personnage: Chanteur et musicien celebre. Strip teaseur à temps perdu.
Amoureux et en couple avec...: De tous mes chatons, voyons.
Caractère (résumé):

MessageSujet: Re: Julian Yamaguchi, enchanté.   Jeu 27 Jan - 7:13

Bienvenue à toi et amuse toi bien !

Il nous faudra un topic un moment donné ! =P



_________________
[
Who can do it like you do it when you do
So hooked up on you like a tattoo
I'm serious about it.


Thème de Yosuke

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Macfear
Admin
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 36
Localisation : A toi de deviner...

Feuille de personnage
Profession de votre personnage: Bibliothécaire
Amoureux et en couple avec...: Personne et tout le monde?
Caractère (résumé):

MessageSujet: Re: Julian Yamaguchi, enchanté.   Jeu 27 Jan - 10:06

Huhu... Très plaisant tout ça, je dois avouer que ça m'a plu de lire une fiche aussi bien présentée (avec juste une ou deux fautes, mais rien de grave du tout, ça arrive à tout le monde, même à moi). De plus, je suis un admirateur de Lockon, mais chut; il ne faut pas le dire. Hum, ne nous égarons pas....

J'ai donc l'honneur de t'annoncer ta validation et je te souhaite la bienvenue ainsi qu'un bon jeu.
A bientôt sur Sweet!


P.S.: tu as déjà spécifié le rang, mais tu seras étudiant C.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julian Yamaguchi, enchanté.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Julian Yamaguchi, enchanté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Cream School :: ~ Pour commencer ~ :: Présentations :: Cartes des étudiants C soutien validées-