Sweet Cream School
Le forum est actuellement en construction, les inscriptions ne sont pour le moment pas permises alors revenez nous rendre visite plus tard! Merci d'avoir visité notre forum et à très bientôt sur Sweet!

Sweet Cream School

Forum Yaoi NC-17
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hagen Rasmussen [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hagen Rasmussen

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Hagen Rasmussen [terminée]   Ven 28 Mai - 18:13

CARTE DU PERSONNAGE




Provenance de votre avatar : personnage de le galerie solkera sur deviant

Général

Nom: Rasmussen
Prénom:Hagen
Anniversaire : 15/02/1991
Âge: 20 ans
Nationalité: Danoise
Groupe : Etudiant
Niveau scolaire :
Métier : (pour les professeurs et les habitants de la ville)
Niveau de perversité : B ?
Surnom de bizu (réservé aux petits nouveaux) :

Santé

Allergie(s) : Aspirine (la réaction qu'il fait à ce médicament est assez impressionnante...)
Créativité : Dans la moyenne supérieure 6-7/10 s'il faut une note
Quotient intellectuel: un peu surdoué
Fantasme(s) : Multiples, en fonction de l'inspiration du moment...

Peur : Il n'a pas de phobie particulière, ce qui ne l'empêche pas d'avoir peur dans certaines circonstances comme la majorité des gens.
Manie : se ronge les ongles.
Lien avec la pâtisserie : Aime la manger, mais préfère encore mettre la main à la pâte.


DESCRIPTION
[imghttp://moe.mabul.org/up/moe/2010/05/30/img-105845ahq0d.jpg[/img]


Description physique: (minimum 10 lignes)

En toute impartialité il faut lui reconnaitre une allure harmonieuse du genre équilibrée, bien que son mètre quatre vingt supporterait peut-être d'être un peu étoffée, mais pour un adepte de l'effort minimum c'est déjà un petit miracle ! Ce qui attire surtout l'œil si on ne s'attarde pas sur les détails, c'est sa démarche, silencieuse, fluide, toute en souplesse en fait! En fait il possède toujours une certaine nonchalance, celle de la personne qui estime avoir tout son temps, et que le monde devrait tourner à son rythme. Il serait cependant mal avisé de penser qu'il est lent, Hagen peut faire preuve d'une vivacité surprenante à l'occasion! Voila pour un aperçut d'ensemble, maintenant il est possible que vous ayez l'occasion de l'observer de plus près, surtout qu'il adore être regardé...

Ce que l'on remarque alors c'est qu'il y a bien peu de place pour le hasard ou le désordre dans son apparence, à moins qu'il ne l'ai souhaité lui même, son apparence fait partie de ses obsessions et cela se voit! Une peau soignée, douce, plutôt claire en absence de soleil, mais elle prend assez facilement une teinte dorée dès le retour des beaux jours. Il n'est pas de ceux qui fuient les regards et il est donc facile de contempler son visage même si sa longue chevelure en mange souvent un bout. Une masse soyeuse et disciplinée de mèches blondes, et oui blond comme les blés, cependant la couleur varie aussi en fonction de l'ensoleillement. Des cheveux de cette longueur ne sont pas des plus pratique quand on fait de la pâtisserie ou de la cuisine, mais il a apprit depuis le temps à développer de nombreuses techniques pour les emprisonner de manière efficace.

Hagen à un visage aux traits assez délicats. Des lèvres pleines qui se plient souvent en un sourire ironique ou en une moue boudeuse. Mais tout cela est loin d'être aussi fascinant que ses yeux, luisants comme des pierres, d'un éclat vert intense. Un vrai regard de félin, qui donne toujours l'impression qu'il daigne vous fixer, mais que votre existence est loin d'avoir une importance capitale. Ils sont cependant loin d'être froid, bien qu'il se donne des airs de prince râleur, il n'est pas imperméable à l'humour, ou à la gentillesse et en vérité on lit en lui presque comme dans un livre ouvert si on sait décrypter les différentes lueurs qui dansent des ses yeux.

Pour compléter le tableau il serait bon de parler un peu de sa tenue vestimentaire qui somme toute vaut le détour, haute en couleur les mélanges ne lui pose aucun problème. Il n'est pas un total accro à la mode en général, non son truc c'est de s'habiller selon son goût à lui, en piquant un peu partout. Un tel mélange pourrait rapidement devenir un cauchemar pour le regard et pourtant il s'en sort toujours, même si bien évidemment cela ne plait pas forcément à tout le monde. Enfin évidemment sauf lorsqu'il porte l'uniforme de l'école ou l'équipement qui sied à un apprenti pâtissier.


Description mentale: (minimum 10 lignes)

Voilà un domaine qui n’est pas aussi simple à explorer que l’aspect physique, mais on va faire de notre mieux ! La première chose qui saute aux yeux c’est cette assurance qu'il s’affiche toujours face au reste du monde. Enfant choyé, adoré, et sans aucun doute gâté, mais jamais jusqu’à en être pourrie, cela résume assez bien l’éducation qu’il a pu recevoir de ses parents. Cela explique qu'il soit atteint d’un petit côté capricieux à l’occasion quand ses projets se voient contrariés, d’autant qu’il a une horreur totale de l’échec. Une peur permanente qui le hante, et ce, quel que soit le domaine, et qui est la raison sous-jacente de son perfectionnisme.

La réussite, est une préoccupation de chaque instant, dans les études, la vie sociale, dans chaque activité dans laquelle il se lance en réalité. Il déteste l’à-peu-près, et le désordre et par conséquent il à un réel problème en ce qui concerne l’idée de déléguer. Intimement persuadée que tout sera parfait s'il contrôle tout de A à Z, il ne doute pas de ses propres capacités, mais n’a presque aucune confiance en celles des autres. Les travaux en groupe sont sa hantise. Professionnel presque jusqu'au bout des ongles, la satisfaction qu’il retire d’un travail impeccable n’a, à ses yeux, pas de prix. Mais, il ne faut pas perde de vue que Hagen est vraiment quelqu’un de bien quand il lui arrive de mettre de coté tous ses défauts.

Plutôt du genre posé et réfléchi, il est généralement assez agréable si ce n'est sa tendance à reprendre les erreurs des autres ou à pointer du doigt ce qui ne va pas. Il n’aime pas particulièrement le mensonge et les cachotteries, de nature plutôt franche et honnête, il sait pourtant faire preuve de diplomatie si le besoin s’en fait réellement sentir. Du genre sociable, il n’est pas inabordable, en revanche vous serez rapidement fixé quant à l’opinion qu’il se fait de vous. Il y a pourtant pas mal à gagner pour ceux qui arrivent à dépasser le stade de simples connaissances, confiance et fidélité ne sont pas des mots en l’air pour lui ! C'est à ce moment là qu'il peut faire preuve d'une certaine possessivité. Et étant donné que ce n'est pas arrivé assez souvent pour qu'on le remette à sa place... Et bien il ne se rend pas vraiment compte des moments où il dépasse les bornes!

Quant à ce qui concerne les mœurs de l'établissement, et bien soyons honnêtes, Hagen n'était pas véritablement une oie blanche à son arrivée même s'il n'avait pas encore expérimenté ce coté-ci du miroir. Sa curiosité naturelle et surtout son envie de ne pas paraître plus coincé qu'un autre lui ont facilité l'acceptation de ce genre de relation. Il faut reconnaitre qu'il a un certain gout pour la provocation, surtout verbale, alors il faut bien assumer les conséquences qui en découlent n'est-ce-pas? Il tâche de voir tout cela comme un genre de jeu avec des règles un peu étranges mais une chose est sure il n'a aucune envie de perdre... Pas vraiment versé dans le romantisme il met pour le moment un point d'honneur à séparer ce qui concerne le corps et les sentiments.

Biographie: (minimum 20 lignes)

Une histoire comme tant d'autres, une simple histoire parmi d'autres, celle d'une personne presque ordinaire, seul change le niveau de vie de la famille dans laquelle il a vu le jour. La naissance est une loterie, on ne choisit pas ses parents, ils ne choisissent pas leurs enfants ni juste ni injuste, c'est ainsi que cela fonctionne! Hagen à vu le jour au sein d'une famille riche et aisée, il aime profondément la femme qui lui a donné la vie, elle est tellement belle, douce, gentille, bien sûr il n’en oublie pas son père, mais ils ne sont pas aussi proches.

Lene Rasmussen (Moller de son nom de jeune fille) travaillait pour un cabinet d’architecte renommé avant de se marier et d’avoir un enfant, elle a rencontré son époux quand ce dernier était venu avec ses parents qui souhaitaient se faire construire une villa secondaire. Niels Rasmussen ingénieur dans la gestion de l’énergie, et il est accessoirement l'héritier de "l'empire" familial dont les activité diverses le poussent à travailler un peu partout sur le territoire danois et à l’étranger, cela explique ses absences répétées. C’est aussi pour cette raison que sa femme a accepté de mettre de côté son travail pour s’occuper de leurs enfants, elle n’est pourtant pas frustrée, la famille ayant toujours à ses yeux compté plus que sa carrière. Et puis elle adore tellement passer du temps avec son petit ange, qui boit des yeux tous ses mouvements, l’observant avec une attention touchante quand elle se fait les ongles.

C’est un petit garçon, mais qu’elle importance qu’il préfère suivre sa maman partout plutôt que de jouer avec ce que son père lui ramène toujours, tout le monde n’a pas le goût de la logique et des sciences dès son plus jeune âge. D'ailleurs, elle ne cesse de répéter à Niels qu'Hagen est trop jeune pour ses jeux là, c’est écrit sur toutes les boîtes ! La réponse est invariablement la même : « Il n’y a pas d’âge pour commencer, le plus tôt sera le mieux, et puis s’il ne s’en sert pas aujourd’hui ça lui viendra surement demain ! ». Les chiens ne font pas des chats et quand son mari à une idée en tête il n’y a pas plus têtu ! Elle le sait parfaitement, mais cela fait partie des raisons pour lesquelles elle a fini à céder à ses demandes répétées, émue par sa persévérance, dans un monde où les gens changent d’avis toutes les cinq minutes !

Les années s'écoulent tranquillement baignée d'insouciance, une enfance des plus heureuses , et une petite sœur Mette, son grand frère prend son rôle très à cœur. A l'école Hagen est bon élève mais bien qu'il soit curieux et aime apprendre de nouvelles choses, il s'ennuie déjà, rester des heures assis à écouter l'institutrice ne le passionne pas plus que ça. Son imagination vagabonde ailleurs, battant la campagne dans un monde peuplé de héros de dessin animé ou de monstre fantastique, pourtant il parvient à suivre, et s'applique autant que possible, les bonnes appréciations font plaisir à maman et encore plus à son père courant d'air...

Puis vint l'adolescence, point de cri ni de hurlement, le terme "crise" Hagen ne l'a jamais vraiment compris, enfant calme, il le resta aux fils des ans. Bien sûr il n'échappa pas à certains tourment bien de son âge, et surtout à la solitude, enfin cette étrange sensation d'être seul tout en étant très entouré. Du succès il en avait, apparemment, en amitié d'abord forcément tous avaient une bonne raison de vouloir trainer avec lui, parce qu'il était riche, parce qu'il plaisait aux filles, parce qu'il avait de bons résultats, et surtout parce qu'à cette époque Hagen était une bonne poire. Mais dans le fond il savait bien que ces gens n'étaient pas à proprement parler des "amis" juste un bande de profiteurs, mais ça valait mieux que d'être seul, chose qu'il a encore aujourd'hui du mal à accepter. La seule qui était toujours là, c'était Mette, son ange, sa sœur, sa meilleure amie bien qu'elle soit de trois ans sa cadette, et sa mère aussi toujours présente.

La vie continua ainsi jusqu'à ce qu'il décide de changer assez brusquement, chacun à ses limites et Hagen vers ses 17 ans en eu assez de faire semblant. Bien qu'angoissé à l'idée de ne plus être aussi "populaire" il commença progressivement à envoyer promener un par un toutes ces sangsues qui avaient bien profité de sa trop grande gentillesse (ou de sa faiblesse aussi peut-être). Quitte à essuyer des regards de travers et des réflexions mesquines de ceux là-même qu'il avait entretenus jusqu'alors. Riant jaune en son fort intérieur en constatant à quelle vitesse les gens peuvent retourner leur veste. C'est à partir de cette période qu'il s'est mit à afficher cet air un peu distant et à se réfugier derrière un mélange de cynisme et de sarcasme.

Hasard, chance, ou ce qu'il vous plaira, c'est au début de sa dernière année de lycée qu'il rencontra la personne qu'encore aujourd'hui il qualifie de son "premier" ami. Un nouvel élève, et le prof assigna à Hagen la tâche de l'aider à s'intégrer dans l'établissement, ironique non? De mauvaise grâce au départ il se plia tout de même à l'ordre. Erik, c'était son prénom, lui paraissait aussi stupide que tous les autres, et son accueil ne fut pas des plus chaleureux. Pourtant, le nouveau ne sembla pas s'en préoccuper, il souriait tout le temps, comme si tout était formidable. Agaçant, et débile, ce n'est pas gentil mais c'est comme cela qu'Hagen le percevait, ce gars ne voyait-il donc pas qu'il essayait à tout prix de se se débarrasser de lui? Ou alors il était tellement idiot qu'il ne comprenait pas? Erik était un vrai pot de colle, avec ces questions ridicule et son enthousiasme permanent, pas loin d'être l'opposé du blond, du moins de celui de cette époque. A force d'acharnement les barrières tombèrent une à une et l'amitié s'installa, encore aujourd'hui Hagen ne saurait dire quand exactement il a revu son opinion. Mais le fait est qu'ils devinrent inséparables.

C'est Erik qui un jour confia à Hagen quel était son rêve pour l'avenir, il voulait devenir pâtissier, ou boulanger, ou cuisinier, il n'était pas encore fixé, mais il avait un faible pour la pâtisserie. Ces révélations interpellèrent notre jeune ami qui lui en vérité n'avait absolument aucune idée concernant son futur. D'abord par curiosité, et surtout par envie de partager quelque chose en plus avec son ami, il s'appropria au fur et à mesure cette passion et cette envie. C'est idiot comme comportement je vous l'accorde mais peu importait pour lui. L'ennui avec les bonne choses c'est qu'elle ne durent jamais assez longtemps, ce qui avait amené Erik dans ce lycée allait également l'éloigner, son père est chef de chantier pour les travaux public. D'ordinaire il restait un peu plus longtemps en poste quelque part, mais une question de financement allait retarder le chantier sur lequel il travaillait alors, en attendant une éventuelle reprise, il avait été envoyé ailleurs. Pour ménager un minimum leur fils et qu'il puisse préparé ses examens, les parents d'Erik ont décidés qu'il resterait là avec sa mère jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Un an à peine, et pourtant pour Hagen la sensation d'un temps qui semblait infini, les deux amis profitèrent autant que possible des dernières semaines malgré l'importance du certificat de fin d'étude. C'est pendant leurs révisions communes que vint la promesse, celle de continuer tous les deux sur la même voie où qu'ils soient, et de se retrouver une fois leurs études terminées. Un truc jeté comme ça, entre deux rires, un peu à la légère peut-être, mais pas pour le blond, lui il y croit dur comme fer, ou du moins il veut y croire. Ainsi, après des aux-revoirs qui ressemblaient un peu trop à des adieux, il se mit en devoir de réaliser le plan qu'ils avaient échafaudé, un plan sur la comète peut-être, mais de toute façon Hagen n'avait pas d'autre envie, et pour être franc, il ne se voyait pas supporter encore de passer son temps en semi solitaire, le nez dans des études comme celles que son père semble vouloir qu'il suive. Il faut dire qu'il ne trouve rien d'exaltant dans les mathématiques et la physique, bien qu'il en comprenne l'intérêt. Son père, l'écueil numéro un à franchir, sa mère, elle sera d'accord il le sait elle le connait tellement mieux que son paternel.

Sans surprise, les négociations furent ardues, quelques discussions houleuses entre le père et le fils, et la mère comme arbitre pas vraiment impartiale. Et au milieu de cette histoire sa petite sœur (plus aussi petite que ça d'ailleurs), qui avait du mal à comprendre pourquoi cela semblait si dur d'en arriver à un compromis. Ce fut elle qui dénoua la situation avec pragmatisme et simplicité. Quelque part elle avait vu dans ce conflit l'occasion idéale pour faire réaliser à son père qu'il regardait dans la mauvaise direction, car elle s'intéressait depuis toujours à toutes ces choses que son frère dédaignait. La société a beau avoir évolué, leur père trop focalisé sur Hagen n'avait même pas vraiment remarqué que sa fille Mette était une candidate bien plus sérieuse pour marcher dans ses pas. Cette prise de conscience permit d'assouplir le "non" jusqu'alors catégorique qu'Hagen recevait à chaque fois que le sujet revenait sur la table. Mais il y avait une condition, si son fils s'engageait sur cette voie, alors il ne pourrait pas se contenter d'être "moyen" ou juste "bon", il devrait faire partie de ce que la profession avait de meilleur, de la même façon il était hors de question de l'inscrire dans n'importe quelle école. En fait tant qu'hagen n'aurait pas trouvé d'école qui convienne à son père et qui accepte de le prendre il n'aurait pas son accord.

Pendant ses recherches il tomba sur la SCS, il n'eut pas besoin de pousser beaucoup plus ses recherches concernant l'établissement pour savoir que cela plairait à son père. École privée, non-mixte en écosse, ça sonnerait déjà plus qu'attractif, ensuite il y avait la réputation de son fondateur qui avait manifestement marqué le monde de la pâtisserie, et enfin le fait que quasiment 100% des élèves sortants se retrouvait effectivement être, sans jeu de mots, la crème de ce métier. Des noms connus, une école élitiste réservée à ceux qui avaient les moyens, et à l'étranger, des atouts sans conteste ! Hagen avait bien noté de-ci de-là certaines allusions qui le laissaient un peu perplexe, mais il se disait que c'était soit un choix de l'auteur qui devait être un peu tendancieux, ou bien alors que son esprit était drôlement tourné. Le futur lui montrera qu'il avait tort à ce moment-là ! Comme prévu le père se montra assez séduit si ce n'est qu'il trouvait que le nom de l'école gâchait un peu le tout. Les parents, s'accrochent à de ces détails parfois...

C'est ainsi qu'Hagen débarqua pour sa première année, sans trop savoir où il mettait les pieds. Cette ignorance ne dura pas, et il ne faut pas se leurrer, les premiers temps furent difficiles, il a bien failli baisser les bras en quelques occasions. Et s'il n'en a rien fait c'est parce qu'il aurait donné raison à son père, et qu'il n'aurait pas pu respecter sa promesse. Mais au final, il commença à voir les choses comme un jeu et à en accepter les règles, aidé par son désir de mener à bien ses trois années. Et au vu de ses résultats scolaires très satisfaisants, il ne fut pas difficile pour lui de franchir les portes de l'école pour la deuxième année consécutive. Position qu'il trouve bien plus agréable que celle de l'année précédente, un peu plus de tranquillité en perspective...

[img]http://moe.mabul.org/up/moe/2010/05/30/img-105845ahq0d.jpg/img]


QUESTIONNAIRE ESSAYER A REMPLIR (si vous le remplissez pas ce n'est pas grave ^^

1. Pour vous, que représente le chaperon rouge et le grand méchant loup?
- C'est un conte moralisateur destiné à prévenir les jeunes filles de se méfier du "grand méchant loup" et de ne pas s'écarter du soit-disant droit chemin. Cela dit c'est une drôle d'idée d'habiter au milieu de la forêt quand on est une vieille femme malade...

2. Pour vous, la luxure est elle un pêché?
- Qu'est ce qui ne l'est pas? Nous ne sommes que des hommes, il est dans notre nature de pêcher si on veut profiter de la vie.

3. Quel est le meilleur dessert que la terre ait jamais porté?
- Celui qui a été préparé dans le but de faire plaisir aux personnes qui le mangeront.

4 Selon vous, avec quoi rime l'innocence
- "Évanescence" car de nos jours l'innocence dure rarement, et comme la fumée s'envole au premier coup de vent.

5. Quel est votre définition de l'érotisme? ou pour vous qu'est ce que l'amour? choisissez l'une des deux questions...
- L'amour, c'est un pari risqué, surtout si on est le seul à y croire!

6. Répondez à la question :
- SI C-H-O-C-O-LA-T= 8 … SI L-A-N-G-U-E=6 alors S-E-X-E = 4 selon toute logique, mais la logique importe peu dans ce domaine là...

7. Lit double ou lit simple?
- Ça dépend de la personne avec laquelle on le partage, si on le partage.

8. Quel est le phénomène qui touche les hommes au réveil, le matin?
- L'envie de se rendormir, mais je soupçonne que cette question ait en fait une portée plus physiologique, non?

9. Quel titre donne-t-on à un élève d'un niveau supérieur à soi au Japon? - S E M P A I



Lorsque vous aurez répondu à ces questions, un niveau vous sera attribué, donc ne remplissez pas le champ "niveau scolaire", c'est nous qui le feront, hé hé hé.....


Dernière édition par Hagen Rasmussen le Jeu 3 Juin - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hagen Rasmussen [terminée]   Ven 28 Mai - 18:58

Bienvenue à toi ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Mac Donad
Admin
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 34
Localisation : dans ton lit

Feuille de personnage
Profession de votre personnage: etudiant C
Amoureux et en couple avec...: Yuki
Caractère (résumé):

MessageSujet: Re: Hagen Rasmussen [terminée]   Ven 28 Mai - 19:37

Bienvenu a toi et bonne chance pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sssweetcreamschool.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hagen Rasmussen [terminée]   Sam 29 Mai - 19:44

*se lèche les lèvres* voila un nouveau bien appétissant ! bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Hagen Rasmussen

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Hagen Rasmussen [terminée]   Jeu 3 Juin - 0:55

Merci pour l'accueil ^^!

Je pense avoir terminé, désolé pour l'attente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosuke Nishimura
The deadly charmer ~ Idole
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 13/11/2009

Feuille de personnage
Profession de votre personnage: Chanteur et musicien celebre. Strip teaseur à temps perdu.
Amoureux et en couple avec...: De tous mes chatons, voyons.
Caractère (résumé):

MessageSujet: Re: Hagen Rasmussen [terminée]   Jeu 3 Juin - 8:31

Bienvenue ! =)

Superbe fiche, vraiment extra ! =)
J'aime bien son caractère, fufufu.
Bref, cela à vraiment voulu la peine d'attendre ! ^^

C'est avec plaisir, que je te valide, mon cher !
Bon rp et surtout, amuse toi bien parmi nous ! =)

_________________
[
Who can do it like you do it when you do
So hooked up on you like a tattoo
I'm serious about it.


Thème de Yosuke

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hagen Rasmussen [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hagen Rasmussen [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Cream School :: ~ Pour commencer ~ :: Présentations :: Cartes des étudiants B validées-