Sweet Cream School
Le forum est actuellement en construction, les inscriptions ne sont pour le moment pas permises alors revenez nous rendre visite plus tard! Merci d'avoir visité notre forum et à très bientôt sur Sweet!

Sweet Cream School

Forum Yaoi NC-17
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grand saut dans le vide (Julian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Idryss Shamhna

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 06/05/2011

Feuille de personnage
Profession de votre personnage:
Amoureux et en couple avec...:
Caractère (résumé):

MessageSujet: Grand saut dans le vide (Julian)   Sam 30 Juil - 15:41

(désolée c'est court, mais c'est le début)

Le Loch Ness, haut lieu de légende écossaise. Endroit de rêve également car jouissant de sublimes paysages. Au vue de la saisons, des collines vertes à perte de vue, quelques arbres, et le lac scintillant, s'étendant sur un peu moins de 40km. Idryss avait garé sa voiture le long du sentier, et l'avait fermé à clé. Peu de personne aux alentours ne signifiait pas qu'aucun ne tenterait de voler son bien. Il était très tôt en ce samedi matin, à peine neuf heures, et déjà le jeune homme avait quitté la ville pour venir passer la journée ici.
Depuis qu'Idryss savait lire et écrire, depuis qu'il s'intéressait à l'Histoire, il avait toujours désiré venir visiter cet endroit. Oh il ne pensait pas tomber sur le fameux monstre supposé hanter les eaux du lac. Toutefois passer la journée ici serait une activité pour le moins agréable, et peut être même qu'il en apprendrait plus sur la région. Son sac en bandoulière passé, le jeune homme s'assura une dernière fois que la voiture était bel et bien fermée. Direction le Loch, et l'auberge qui bordait ses côtes. Une jetée où étaient amarrés plusieurs bateaux laissait envisager une promesse de ballade sur les eaux sombres du lac. Si il ne pleuvait pas. Idryss leva son unique oeil valide au ciel, couvert de gros nuages gris parfois percés de rayons de soleil. Instinctivement il passa l'index sur le cache couvrant son oeil aveugle. Une blessure qu'il possédait depuis longtemps. D'aussi loin que remontait sa mémoire défaillante elle avait toujours été présente.

Après avoir gravis une colline, il pris le temps d'admirer le paysage. La journée promettait d'être plaisante. Enfin une petite pause dans ses études prenantes. Idryss pressa le pas pour se rendre à l'auberge et commander un café, histoire de se réveiller, et de demander à louer une embarcation pour écumer le lac. Et peut même, si elle ne se trouvait pas trop loin, faire une pause sur Cherry Island. Pour l'heure, le jeune borgne se contenta de franchir les portes de l'auberge où seuls quelques habitués se trouvaient déjà, parlant avec entrain des dernières nouvelles. Immédiatement on lorgna l'étudiant. A sa dégaine on devinait qu'il était un étranger. Jean noir, chemise bleue, assez pâle, sur laquelle s'éparpillaient ses cheveux d'ébène. De sa pupille claire, il jeta un regard à l'assemblée.

-Z'êtes pas d'ici, que lui lança le patron de l'établissement, occupé à astiquer ses verres.
-Non en effet. Je suis étudiant, je viens de la ville. J'aimerais un grand café noir s'il vous plait. Et aussi, est-ce qu'on peut louer les bateaux à la jetée ?
-Ouai. C'est six de l'heure, 45 pour la journée complète avec repas fournit.
-La journée, c'est jusque quelle heure exactement ?
-On ferme à 22h ici. Vous pouvez naviguer de nuit, mais au delà de cette heure z'êtes plus assuré. Moi j'suis pas responsable de ce qui vous arrive sur le lac après.
-Que peut-il m'arriver ?
demanda l'étudiant, un sourire entendu aux lèvres.
-Va savoir, on sait pas ce qui se trame la nuit tombée. Alors ?
-Je prends la formule à la journée.
-Marry ! Un menu mal de mer pour le loupiot !


Idryss rit intérieurement en prenant place à une table. Espérons au moins que la nourriture serait bonne. Le jeune homme sortit de son sac un crayon de papier et son calepin. Attendant qu'on le serve, il commença l'esquisse du lac. Oui vraiment, ce serait une excellente journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Yamaguchi

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 29

Feuille de personnage
Profession de votre personnage: Etudiant C
Amoureux et en couple avec...: lui-même héhé !
Caractère (résumé):

MessageSujet: Re: Grand saut dans le vide (Julian)   Mer 3 Aoû - 19:52

(HJ : C'est très bien, en revanche moi c'est court ^^")

Un cabriolé fit crisser ses pneus sur le parking de l'auberge qui avait été originalement appelée « L'auberge du Loch », un jeune homme aux cheveux bruns décoiffés par le vent en descendit, sa carrure imposante faisait qu'on le remarquait de suite, mais il n'y avait personne dans ses environs pour apprécier le spectacle qu'offrait Julian descendant d'une voiture de luxe en chemise ouverte et pantalon moulant caché derrière des lunettes de soleil miroitantes... Il adopta son habituelle allure décontractée, il fit le tour de la voiture et ouvrit la porte à une charmante demoiselle rousse en tailleur noir qui portait un paquet assez volumineux, ses boucles de cheveux dansaient sur ses épaules, Julian se pencha légèrement en signe de respect quand elle descendit de la voiture. Elle le remercia d'un signe de tête et conserva un visage fermé et neutre sur le trajet qui menait à l'auberge. Julian ferma la voiture et la suivit quelques pas derrière elle.

Le patron de l'auberge posté derrière un bar en vieux bois flotté failli lâcher le verre qu'il tenait dans la main quand il vit entrer le couple de jeunes gens, il réussit à murmurer un juron puis se recomposa une figure pour ne pas paraître ridicule devant une aussi belle femme. Elle marqua un temps d'arrêt et fit un signe de tête à Julian pour qu'il parle à sa place et explique la raison de leur venue. Le jeune homme qui ne prêtait pas vraiment attention à ce qui l'entourait fixa le patron dans les yeux et parla d'une voix forte et claire.

« - Bonjour. Ne vous méprenez pas nous ne venons pas séjourner dans votre... auberge, mais nous apportons une commande spéciale venant de l'école de pâtisserie, il me semble que c'est à l'occasion d'un mariage. Jessica ici présente vous aidera à agencer l'endroit comme le désire les mariés. »

Julian se demandait bien comment on pouvait vouloir fêter son mariage dans un endroit pareil, ce n'était pas du tout son style d'accompagner des étrangers à l'école un peu partout mais c'était une demande de son professeur donc autant appliquer ce qu'on lui imposait. Il n'avait pas vraiment voulu venir, surtout en compagnie du dragon qui était déguisée en femme à ses côtés et qui criait à chaque virage un peu brusque dans la voiture de peur que le gâteau ne soit abîmé. Une fois sa mission remplie, donc mettre en relation Jessica et le patron de l'établissement rustique il se permit de regarder autour de lui. Et bien sur il se demanda pourquoi il ne l'avait pas fait plus tôt ; Comme un imbécile il avait loupé la plus belle chose qui lui eut été donné de voir jusque là en matière d'être humain.

Un délicieux jeune homme était en train de dessiner semblerait-il, installé sur une des tables de l'auberge. Julian ne put s'empêcher de le contempler du visage aux pieds. Il sourit doucement et son instinct de chasseur se mit automatiquement en marche, il resta néanmoins poli et demeura prêt de Jessica en pleine discussion avec le patron et sa femme mais il changea légèrement sa posture et passa une main dans ses cheveux comme les millions de dragueurs le faisaient. Sauf que Julian n'était pas n'importe quel coureur de jupons, il était un as dans son domaine. Plusieurs années s'étaient écoulées depuis la fin de son histoire avec Shota, il devait passer à autre chose, il l'avait fait en ayant des histoires à répétition mais jamais rien de sérieux, Shota resterait son unique amour... Il allait encore devoir faire preuve d'imagination.

_________________
C'est moi qui te mangerai...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idryss Shamhna

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 06/05/2011

Feuille de personnage
Profession de votre personnage:
Amoureux et en couple avec...:
Caractère (résumé):

MessageSujet: Re: Grand saut dans le vide (Julian)   Mar 9 Aoû - 11:48

Plongé dans son dessin, Idryss ne leva les yeux de son papier qu’en entendant les voix des nouveaux venus. Un homme et une femme, bien habillés. Son œil valide lorgna au dehors sur la sublime auto garée près de l’auberge et qui leur appartenait. Des gens aisés, d’une autre catégorie sociale. Dire que lui n’avait pas les moyens de s’offrir une telle auto. Oh de toute façon il n’en aurait pas l’usage. Les moines lui avaient enseigné à se contenter de peu, de rester humble en toutes circonstances car ce que le Seigneur donne il peut aussi aisément le reprendre. Pour autant Idryss n’était pas croyant, cela ne l’empêchait pas d’appliquer ces enseignements.
Les deux jeunes gens venaient livrer un gâteau pour un mariage organisé sur le Loch. Oh alors dans ce cas il ferait mieux de ne pas trainer là et de vite profiter de sa promenade avant l’arrivée des invités. Tellement occupé à penser à autre chose il ne prit même pas garde à ce nouveau venu qui le fixait. Ni même à sa posture caractéristique des dragueurs qu’Idryss n’aurait pas reconnu pour n’avoir jamais été dragué. Du moins ne s’en souvenait-il pas. Ce fut donc avec un naturel déconcertant qu’il ignora royalement cet homme.

Puisque mariage il allait y avoir, le borgne rangea ses dessins, passa l’index sur le cache de son œil aveugle, et se rendit au comptoir. Il voulait prendre son menu et payer la location de son bateau. Seulement voilà, la demoiselle se montrait bavarde. Très bavarde. Trop bavarde. En plus du gâteau voilà qu’elle débattait avec la femme du propriétaire sur le côté pittoresque du Loch. Idryss se racla la gorge pour signaler sa présence.

-Oh excusez moi. Voilà votre menu monsieur, et la clé du cadenas de votre bateau. Passez une bonne journée.
-Merci. A ce soir.


Elle le salua d’un sourire, mais il ne le vit pas car déjà il tournait les talons. Le petit carillon retentit lorsqu’il passa la porte de l’auberge. Bien, la jetée alors. Le jeune homme suivit le chemin de terre jusqu’à l’endroit où attendaient sagement les embarcations amarrées à un ponton de bois. La clé introduite dans la serrure, un déclic indiqua que le verrou était levé. Idryss rangea le tout dans une malle située à l’avant de sa barque. Par chance, bien que couvert, le temps restait clément, il ne devrait pas pleuvoir. Bien qu’on ne soit jamais sûr de rien dans ces contrés. Au cas où il s’était munit de son anorak et de nourriture sous film plastique, sait-on jamais, en plus de ce qu’il avait acheté. Tout était prêt pour le départ. Sourire aux lèvres, il s’empara des rames. Voilà longtemps qu’un exercice aussi physique ne s’était pas présenté à lui. Il amorça le mouvement, avec un peu de mal au début à trouver son rythme. Mais finalement le jeune homme s’habitua bien vite. Ses bras lui feraient mal demain, ou même en fin de journée.
Les rames troublaient à peine la surface grise de l’eau. Il ne faisait presque pas de bruit, juste les son des gouttes se fracassant ,en retombant à leur source. Lorsqu’il fut suffisamment loin de la berge, Idryss ramena les rames à bord, sortit son carnet de dessin et commença l’esquisse du paysage. C’était de toute beauté. Un peu froid en raison du vent, mais magnifique. Il sursauta en entendant l’eau clapoter, avant de rire de sa propre bêtise, comme si le monstre du Loch Ness existait réellement et allait jaillir des profondeurs du lac. Tout au plus était-ce un poisson.

Il ne savait depuis combien de temps il était là, perdu dans ses pensées, toutefois elles furent vite troublées par du bruit. Les invités du mariages sans doute. Les premiers, ceux qui allaient aider à tout mettre en place. Idryss reprit ses rames et retourna à terre, histoire de voir si sa voiture ne dérangeait pas là où elle était garée. Un coup d’œil sur le côté lui apprit que les deux autres étaient encore là, leur magnifique décapotable luisante sous les quelques rayons de soleil réussissant à percer l’opacité des nuages. Les premiers arrivants aidaient à l’organisation, apportant décoration, sono, lumières, les mariés eux ne viendraient qu’en fin de journée. Surmontant sa timidité, Idryss alla s’adresser à un des hommes :

-Excusez moi, je suis le propriétaire de la voiture garée plus loin. Voulez-vous que je la déplace ?
-Hum ? Oh non elle ne nous gêne pas. Dites, je sais que vous n’êtes pas concerné, mais vous pourriez nous aider ? On vous invite pour l’apéro.


Idryss accepta. Toujours prompt à rendre service, sa promenade pouvait bien attendre un peu. Il portait charges et décorations, aidait à les accrocher, à dresser la table, bref il ne savait plus où donner de la tête. Tant et si bien qu’il finit par percuter quelqu’un en descendant d’une échelle. Ce même homme qui un peu plus tôt dans la mâtiné l’avait fixé sans que le borgne ne s’en rende compte. Tout confus, il se confondit en excuse :

-Pardonnez-moi monsieur je ne vous avais pas vu. Mon échelle n’était pas très stable. Je ne vous ai pas blessé ?

Il leva les yeux vers son interlocuteur, un brun très séduisant aux yeux verts et l’air sûr de lui. Idryss, toujours un peu gêné à cause de son œil, baissa bien vite le regard, et s’inclina poliment, s’excusant encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Yamaguchi

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 29

Feuille de personnage
Profession de votre personnage: Etudiant C
Amoureux et en couple avec...: lui-même héhé !
Caractère (résumé):

MessageSujet: Re: Grand saut dans le vide (Julian)   Mar 23 Aoû - 19:30

What a Face

Au grand damne de Julian le beau jeune homme ne faisait aucunement attention à lui, il oubliait bien souvent que la plupart des gens ne pensaient pas forcément au sexe et n'étaient pas tous bisexuels ! Mais il n'y pouvait rien il était ainsi maintenant... enfin depuis quelques années déjà. Lorsque le brun s'approcha du comptoir Julian eut un petit espoir, un regard insistant allait peut-être suffire. Mais plus il le fixait et plus Jessica était déconcentrée de sa discussion et elle le voyait qui tournait la tête du coin de l'oeil. Attirée par sa curiosité elle suivit son regard et compris aussitôt, elle pinça discrètement la fesse droite de son partenaire et lui fit un regard sévère. Oh non loin d'imaginer quoi que ce soit, pour Julian c'était tout simplement un rappel à l'ordre car elle le connaissait très bien en tant que groupie et cela l'exaspérait au plus haut point que son amour secret soit dans une phase homosexuelle. Le charmant jeune homme se dandina un peu et fit une moue déçu comme un enfant prit en flagrant délit de bêtise. Il se retourna vers le comptoir et ne regarda même pas son fantasme partir, il l'avait déjà oublié...

Il posa sa tête sur sa main et maudit intérieurement Jessica puisque l'après-midi allait lui sembler long... Il était temps qu'il prenne les choses en mains et qu'il bouge tout ça ! Sinon il allait s'endormir là et ça ne le faisait pas surtout pour un mec de sa classe, représentant d'une école prestigieuse. Il frappa soudain dans ses mains pour attirer l'attention des deux femmes qui crièrent brièvement comme si elles avaient eu peur.

« Allons allons trêve de parlotte ! Vous oubliez que nous avons un mariage à préparer mes amis, et sans vouloir vous vexer cet endroit est encore loin du rêve magique d'une célébration aussi importante pour les futurs époux ! Regardez tout le travail que nous avons à accomplir ! » Les deux autres après un regard circonspect finirent par se ranger à son avis et la patronne ne faisait acquiescer alors que Jessica se frotta les mains, déposa le gros gâteau dans frigidaire et donna les ordres aux bénévoles venus aider.

« Julian chéri tu pourrais aller chercher les caisses de champagne que nous avons laissé dans on coffre ? Tu seras aimable... » Jessica s'approcha de lui avec un ton mielleux, Julian détestait cela surtout que la patronne allait les prendre pour un couple ce qui n'était pas du tout leur cas ! Il la fixa d'un regard noir et elle glapit doucement avant de détourner la tête, sa queue de cheval rousse s'agita tel un flash et Ju décida de s'éloigner. Il arriva dehors au moment où la barque du beau brun aperçu plus tôt, partait sur l'eau. Il sortit son paquet de cigarette et son zippo, il fuma un peu rassérénée par l'air du lac et la vision de la petite barque fragile sur cette grande étendue, seule, au milieu de l'eau calme. Sa fumée se perdait dans le vent offrant une scène un peu morose et déprimante mais la venue d'une dizaine de voiture brisa le tableau et Julian écrasa sa cigarette pas finie sur un galet avant de la jeter dans une poubelle dans le bar. Tout ce monde d'un coup l'étourdit, il glissa discrètement à l'oreille de Jess qu'il allait faire un tour en voiture après avoir déposé les caisses de champagnes sur le bar. Elle ne comprit pas et parut s'affoler, Julian maintint son visage entre ses mains et lui fit un smack sur la bouche, il lui répéta trois fois qu'elle pouvait très bien se passer de lui, elle parut se calmer. Il partit en direction de sa voiture, remit ses lunettes de soleil en marchant et salua quelques invités d'un air hautain, comme s'il était célèbre. Oui Julian se la pétait.. et alors ? Il le pouvait...

Il démarra sur les chapeaux de roue et quelques voitures se prirent des gravillons, se qui n'inquiéta pas plus que ça les invités qui étant bruyants et entre eux n'entendirent rien du tout à part un moteur vrombissant sur une route montant du lac vers une petite colline. Après quelques minutes de conduite à pleine vitesse dans des virages dangereux, Julian regrettait la plus belle de ses motos qui avait une allure d'enfer en plus d'être taillée pour la vitesse. Il se gara près d'un arbre et re-fuma la fenêtre ouverte sinon Jessica sentirait la fumée dans la voiture et elle le tuerait, elle voulait qu'il arrête de fumer mais pas lui, il était bien trop mal dans sa peau pour ça. Au moins était-il assez intelligent pour le reconnaître lui. Jessica se droguait... elle le lui cachait mais il était au courant, elle ne voulait juste pas voir la réalité en face.

Après sa pause sereine, Julian fit redescendre la voiture sur le parking en arrivant plus doucement cette fois, il ne remarqua même pas la barque qui était revenue amarrée au ponton. Il ressortit de la voiture, un chewing-gum gum dans la bouche pour effacer l'odeur du tabac et il s'était re-parfumé légèrement. Il apporta un bouquet de fleurs des champs à la patronne pour se faire pardonner de son attitude, elle l'accepta volontiers et Jessica le regarda attendrie mais secoua la tête quand il la fixa de ses yeux bleus perçants, pour retourner à ce qu'elle faisait. Julian eut pour mission de placer les cartons avec les noms et prénoms des invités sur la table sur les verres selon un plan de table précis. Alors qu'il se dirigeait vers les tables il se fit légèrement bousculé par une personne vivante non identifiée à la chevelure brune qui faillit lui écraser le pieds, heureusement le beau brun avait des réflexes de survie ! Il rattrapa son PVNI par le bras et le lâcha quand il vit que celui-ci tenait debout tout seul.

« Je vais bien ne vous en faites pas... » Et là l'homme le regarda. Le coeur de Julian manqua un battement, l'unique oeil visible de son vis-à-vis d'un vert émeraude le transperça comme une flèche en plein coeur. Bon là Julian en rajoutait un peu mais il était réellement content d'avoir l'occasion de parler avec le beau gosse de tout à l'heure qu'il l'avait complètement snobé. Il modifia légèrement son sourire pour en faire un rassurant, gentil et doux. Ses yeux pétillaient il les clos un peu pour se donner un air tendre et adoucit, son souffle se fit plus fort et son parfum enveloppa son interlocuteur de façon sensuelle. Julian se mordit la lèvre inférieure et montra les cartons dans sa main droite.

« Pour vous faire pardonner ça vous dit de m'aider ? Héhé … - Petit silence gêné - Au fait je m'appelle Julian, enchanté.. » Il lui présenta sa main pour la lui serrer, un sourire enjôleur sur le visage.

_________________
C'est moi qui te mangerai...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand saut dans le vide (Julian)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Grand saut dans le vide (Julian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Cream School :: Archives :: Vieux RPs-